PORTFOLIO ATELIER

echologique-100

Note de l’artiste :

«Pour moi, la matière que j’utilise dans mes ateliers, avec les enfants, les jeunes ou les moins jeunes, n’est qu’un support pédagogique et ce qui en ressort n’est qu’une partie visible du cheminement de l’individu dans sa créativité.

Ce qui me semble pertinent, c’est la façon dont la personne a œuvré dans ses limites et ses possibles à travers la matière utilisée. Comment elle va à la rencontre de sa propre créativité, son appréhension, son lâcher-prise, son imagination pour mettre en oeuvre son projet.

Au delà de ma passion pour la création, je suis passionnée par les relations humaines. Il me semble essentiel de permettre à chaque individu d’aller se confronter à ses capacités dans ce potentiel créatif que nous avons tous, développé ou pas… D’autant plus si la croyance en ses capacités ou l’estime de soi est faible ou fragile.

Une sorte de lien et de connexion avec soi-même et les autres, en passant par sa relation à la matière et sa mise en forme.»

atelierfimobox8
college
recyclerie

Témoignage :

Non loin d’être dans l’utopie, j’ai pu voir évoluer des élèves que j’ai eu trois ans d’affilé au collège, d’une façon surprenante avec tellement de bon sens. Je le sentais au niveau du comportement, ils étaient plus centrés, attentifs et calme.

Je voyais leur propre confiance en eux grandir à mesure qu’ils se sentaient plus à l’aise avec la matière. Je les voyais tranquillement lâcher-prise sur leur mental, sur leur besoin d’approbation et de reconnaissance qui leur prenait une énergie considérable.

Beaucoup d’entre eux, la majorité des filles, émoustillaient leur créativité en dehors des ateliers et me montraient fièrement leur création. J’étais agréablement surprise de voir à quelle vitesse ils évoluaient, ils étaient eux aussi passionnés par ce qu’ils faisaient. Une bonne dizaine de ses élèves en question font des créations surprenantes et les vendent.

Ma troisième année à Jeanne d’Albret ma fille est rentrée en 6e et a intégré les ateliers créatifs, il y avait comme elle quelques nouveaux élèves. Un jour elle me dit : «C’est trop beau ce qu’elle fait Ema! maman, c’est l’élève dépasse le maître»

J’ai vu les «anciens» d’eux même et sans même s’en rendre compte mettre en place un «système de tutorat»… Ils accompagnaient spontanémentles élèves moins sûr d’eux dans une coopération, un partage, une bienveillance dont j’ai rarement était témoin dans notre système éducatif actuel.

Un grand merci à tout ces jeunes que j’ai accompagné, non pas pour faire d’eux des artistes, simplement pour leur permettre d’apprendre à devenir qui ils sont… Les artistes de leur vie!

«La créativité est nullement réservée aux artistes, chacun peut faire de sa vie une oeuvre d’art.»